Programme Mobilité aérienne intégrée

 

Le programme Mobilité aérienne intégrée s'appuie sur le savoir-faire du CNRC dans les domaines de l'aérospatiale, de l'énergie et des technologies numériques et vise à relever les défis techniques et réglementaires de la prochaine génération de systèmes d'aéronef sans pilote (UAS). Notre programme contribuera à l'intégration sécuritaire et responsable des UAS dans l'espace aérien national.

La capacité de décollage et d'atterrissage à la verticale des UAS promet de transformer la mobilité en réduisant la congestion dans nos villes. L'adaptabilité des UAS ouvre la voie à de nombreuses autres applications, comme la télédétection des feux de forêt, la livraison de marchandises sans pilote et les opérations militaires.

Nous travaillerons avec des partenaires de l'industrie, du milieu universitaire et du secteur public pour mettre au point des technologies essentielles et spécialisées qui renforceront la chaîne d'approvisionnement canadienne et qui mèneront au développement de nouvelles solutions technologiques. De plus, elles appuieront l'élaboration de règlements sur les UAS et enrichiront notre bassin de chercheurs en aérospatiale hautement qualifiés.

Notre programme septennal lancé en 2019 met déjà au point des technologies qui concrétiseront cette vision. Au nombre de ces technologies figurent les suivantes :

  • Des technologies de détection et d'évitement à capteurs optiques pour aider à la planification de la trajectoire des véhicules autonomes
  • Des technologies d'arrimage des drones pour soutenir les tâches par contact de robotique aérienne
  • La fabrication de piles céramiques au lithium qui sont sécuritaires et de haute densité pour une propulsion électrique hybride à faible émission
 
Avantages pour les collaborateurs

Puisque la collaboration est un élément essentiel à la concrétisation d'une mobilité aérienne intégrée, notre programme est conçu pour rassembler un vaste ensemble de partenaires, y compris des universités et des entreprises canadiennes de premier plan et de toutes tailles.

En travaillant avec nous, les entreprises et le milieu universitaire profiteront de nos installations uniques et de l'expertise de plus de 300 chercheurs en aérospatiale spécialisés dans des domaines comme : la conception intégrée, la télédétection, la gestion de l'espace aérienne, génération et interprétation du monde synthétique, la planification des itinéraires de vol, les facteurs humains, la robotique pour tâches de contact, les essais au choc des drones, la tolérance aux climats et la fabrication de pointeNotre programme met également à profit les compétences des chercheurs d'autres centres de recherche du CNRC, dont l'aérospatiale, l'apprentissage automatique, les capteurs, la cybersécurité, le stockage de l'énergie et les technologies numériques.

Le Centre de recherche en aérospatiale collabore depuis longtemps avec des entreprises du domaine de l'aérospatiale sur la scène mondiale et invite les petites et moyennes entreprises (PME) à participer au programme Mobilité aérienne intégrée. Les PME participantes pourraient être admissibles à un financement par l'intermédiaire du rogramme d'aide à la recherche industrielle du CNRC, un programme d'aide à l'innovation qui aide les PME à renforcer leur capacité d'innovation.
Services techniques et consultatifs

Nous fournissons à nos partenaires sur une base individuelle des services techniques, des services de recherche et un savoir-faire qui sont personnalisés et essentiels. Nous pouvons aider et guider les clients et les partenaires dans des approches éprouvées pour le développement technologique, la validation et la qualification.

Notre gamme pluridisciplinaire de capacités techniques comprend :

Installations de recherche

Les partenaires et les clients du CNRC ont accès à un large éventail d'installations, d'instruments et d'appareils. Nous offrons également un soutien en matière de calcul, d'analyse et de simulation, y compris l'analyse structurelle, la dynamique numérique des fluides ainsi que la modélisation et la simulation intégrées d'aéronefs inhabités fondées sur la physique. Nos installations d'Ottawa comprennent les infrastructures suivantes :

Publications de recherche récentes

Évaluation de l'impact des drones sur les aéronefs commerciaux

Un avion qui heurte un drone (ou véhicule aérien sans pilote) pourrait subir des dommages. Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) collabore avec Transports Canada et d'autres ministères afin d'évaluer les risques que soulèverait la collision d'un drone avec un aéronef volant à moins de 10 000 pi (3 km) d'altitude ou durant l'approche en vue de son atterrissage. Le CNRC effectue des recherches analogues depuis les années 1960 pour évaluer l'impact des oiseaux sur les aéronefs, les pare-brise et les moteurs.

En savoir plus à propos de drone sur les aéronefs commerciaux

Intégration sécuritaire des systèmes aériens télécommandés (UAS)

Les drones gagnent en popularité. C'est pourquoi le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) aide Transports Canada (TC) à élaborer une réglementation s'appuyant sur des données scientifiques en vue d'une intégration et d'une exploitation sécuritaires des systèmes aériens télécommandés (UAS) au pays. Pour cela, le CNRC planifie et coordonne la recherche-développement, mais produit aussi des données scientifiques grâce à ses installations uniques et à l'expertise de ses chercheurs.

En savoir plus à propos d'intégration sécuritaire des systèmes aériens télécommandés (UAS)

Étude sur le givrage du rotor et des hélices des petits véhicules aériens sans pilote

Le givre peut devenir un véritable danger quand il s'accumule sur le rotor et les hélices des petits véhicules aériens sans pilote (UAS). Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) étudie le phénomène sur de petites hélices tournant à grande vitesse afin de fournir à Transports Canada (TC) les données dont le ministère a besoin pour établir le cadre réglementaire qui garantira une exploitation sûre et commercialement viable des systèmes aériens télécommandés au Canada.

En savoir plus à propos d'étude sur le givrage du rotor et des hélices des petits véhicules aériens sans pilote