Vidéo 360˚ : Laboratoire conjoint de la science de l’attoseconde

 

Cliquez sur l'écran vidéo pendant la lecture et faites glisser la souris pour obtenir une vue à 360 degrés de l'installation.

Video 360o : Laboratoire conjoint de la science de l'attoseconde

[À l'écran : 360° - Laboratoire conjoint de la science de l'attoseconde]

Bienvenue au Laboratoire mixte pour la science de l'attoseconde du CNRC, situé au 100, promenade Sussex, à Ottawa.

Ce laboratoire est le fruit d'un partenariat spécial entre le CNRC et l'Université d'Ottawa.

Les groupes les plus influents au monde en science de la femtoseconde et de l'attoseconde font partie de ce laboratoire. Son fondateur, Paul Corkum (Ph.D.), est reconnu comme le père de la science de l'attoseconde et il est titulaire d'une chaire de recherche conjointe de l'Université d'Ottawa et du CNRC en photonique de l'attoseconde.

Qu'est-ce qu'une attoseconde au juste? Une attoseconde équivaut à un milliardième de milliardième de milliardième de seconde. Autrement dit : une attoseconde est à la seconde ce que la seconde est à l'âge de l'univers.

Les équipes de recherche de ce laboratoire se spécialisent dans les sources de laser à femtoseconde, les XUV attosecondes, la physique moléculaire et des champs atomiques puissants, la dynamique moléculaire et la théorie des atomes et des molécules soumis à des champs intenses.

Les lasers ultrarapides exploités ici utilisent une longueur d'onde au-delà de la vision humaine et émettent une série d'impulsions extrêmement courtes et puissantes.

Le laser est utilisé comme un stroboscope pour photographier le monde subatomique.

Il nous permet de prendre un instantané d'un électron en mouvement. C'est dans cette pièce que les chercheurs et chercheuses du CNRC et de l'Université d'Ottawa explorent plus profondément le monde sous-moléculaire au moyen de techniques laser.

L'équipement de ces laboratoires spécialisés est si sensible que les lasers sont placés sur des tables alvéolaires de 60 cm d'épaisseur. La dalle de béton formant le plancher a été séparée du reste du bâtiment pour éliminer les vibrations des personnes qui marchent à proximité et la température, l'humidité et la pression sont strictement contrôlées. C'est grâce à ces laboratoires qu'Ottawa est maintenant reconnue comme un chef de file de la « science de l'attoseconde ».

Nous vous remercions de votre visite et espérons que vous l'avez trouvée intéressante. N'hésitez pas à contacter nos spécialistes dès aujourd'hui pour tout complément d'information.

[À l'écran : signature officielle, Conseil national de recherches Canada / National Research Council Canada]

[À l'écran : Mot-symbole du gouvernement du Canada]

Cette vidéo a été tournée avant la pandémie de COVID-19.