Projet de modélisation physique de la protection contre les affouillements au barrage Témiscamingue Ouest

Statut du projet : Actif

Le barrage Témiscamingue Ouest est l'un des 2 barrages qui appartiennent au gouvernement fédéral et qui enjambent la rivière des Outaouais près de l'île Long Sault en Ontario. Les barrages ont été construits entre 1909 et 1914, et le barrage Ontario (Ouest) a été remplacé entre 2014 et 2017. Il a fait l'objet d'un évènement de débit élevé au cours du printemps 2019, qui a pu provoquer une érosion en aval de la structure.

Pour s'attaquer à ce risque, Services publics et Approvisionnement Canada a fait appel à notre Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial pour étudier la cause probable du problème et les méthodes pour prévenir une nouvelle érosion. Dans le bassin de grande superficie, des experts du Conseil national de recherches du Canada ont construit un modèle physique à grande échelle représentant la structure du barrage et des parties de la rivière en amont et en aval. À l'aide du modèle physique, les ingénieurs et les chercheurs ont testé diverses options d'atténuation de l'érosion qui pourraient être mises en œuvre pour améliorer la résilience du barrage Témiscamingue Ouest face à l'érosion en aval. Une protection adéquate de l'infrastructure améliorera sa résilience contre l'affouillement et l'érosion, étant donné les débits élevés qui traversent le barrage à certains moments de l'année.

Objectifs

  • Reproduire les conditions historiques au barrage pour fournir à Services publics et Approvisionnement Canada des données et des renseignements précis sur les processus physiques qui ont pu causer l'érosion actuelle ainsi que des renseignements sur la solution contre l'érosion en aval, et ce, afin d'éclairer les décisions et les investissements futurs.
  • Apporter des solutions pour réduire l'érosion en aval du barrage Témiscamingue et prolonger sa durée de vie opérationnelle.

Produits livrables

  • Recommandations sur les mesures qui peuvent être prises pour limiter les risques d'érosion en aval du barrage.

Collaborateurs

  • Services publics et Approvisionnement Canada

Équipe du projet

  • Mitchel Provan, ingénieur de recherche, Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial
  • Paul Knox, ingénieur de recherche principal, Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial
  • David Hnatiw, spécialiste en électronique et en instrumentation, Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial
  • Alistair Rayner, agent technique, Centre de recherche en génie océanique, côtier et fluvial