Programme Production durable de protéines

 

La demande pour des protéines d'origine végétale augmente. Cette tendance résulte de la croissance démographique, de la modification des habitudes alimentaires ainsi que d'une meilleure gérance de l'environnement et des bienfaits pour la santé de ce type de protéines.

Au cours des dix prochaines années, le secteur des protéines d'origine végétale devrait ajouter plus de 4,5 milliards de dollars au produit intérieur brut (PIB) du Canada grâce aux cultures de légumineuses à grains, de soja, de canola et de chanvre. Le Canada étant le plus grand producteur et exportateur mondial de pois secs et de lentilles, son économie est déjà tributaire des protéines d'origine végétale.

Les Canadiennes et Canadiens ne sont pas les seuls à se tourner vers ce type de protéines pour leur propre alimentation et celle de leurs animaux. La demande est en hausse rapide dans le monde entier. Pour répondre à cette demande, plusieurs défis doivent d'abord être surmontés.

Dans cette optique, le programme Production durable de protéines du CNRC a pour vision de valoriser les protéines d'origine végétale et leurs coproduits et de les faire ainsi monter sur la chaîne de valeur. Nous collaborons sur plusieurs projets et effectuons des travaux de recherche pour aider l'industrie canadienne à relever les défis actuels grâce à l'adoption de pratiques de production durables et d'innovations pour le traitement et la fabrication.

Ces mesures peuvent notamment comprendre :

  • la création de nouvelles approches pour surmonter les défis auxquels doivent faire face les producteurs canadiens
  • la mise au point de technologies et d'outils avancés pour améliorer la qualité, la salubrité et la traçabilité des produits fabriqués au Canada à base de protéines d'origine végétale
  • la modernisation du système agroalimentaire et l'amélioration de son efficacité, en adoptant notamment l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique pour tirer parti des technologies numériques et des vastes ensembles de données
  • l'innovation pour créer un contexte propice à l'introduction de nouveaux produits et coproduits
  • le renforcement des capacités de traitement et de la compétitivité du secteur

De plus, nous nous alignons sur la supergrappe de l'industrie des protéines (SIP) et le secteur des protéines d'origine végétale. Nos travaux s'inscrivant dans le programme, nous soutenons et développons des projets de recherches avec les membres et les acteurs de la SIP tout le long de la chaîne de valeur. Notre programme s'aligne par ailleurs sur les priorités du gouvernement du Canada telles que le dérèglement climatique (production durable), la sécurité alimentaire (nouvelles sources de protéines) et la croissance économique (innovation par des produits à valeur ajoutée).

Faits saillants

Collaborez avec nous

Toute organisation active sur la chaîne de valeur des protéines d'origine végétale peut se déclarer intéressée par une collaboration avec le programme. Il peut s'agir de membres de la supergrappe des industries canadiennes des protéines, d'acteurs de l'industrie, d'établissements universitaires ou d'autres ministères gouvernementaux. Les candidats à une collaboration doivent s'intéresser au développement des connaissances, des ensembles de données et des technologies pour améliorer la compétitivité du secteur des protéines d'origine végétale.

Les collaborateurs admissibles issus des secteurs universitaire, privé, public ou à but non lucratif qui offrent des compétences complémentaires peuvent obtenir des subventions et des contributions auprès du Bureau national des programmes.

Possibilités de collaboration

Invitez vos experts à travailler au côté des nôtres et obtenez l'accès à nos installations en collaborant sur des projets de production durable de protéines d'origine végétale qui soutiennent le développement de nouvelles technologies dans les domaines prioritaires initiaux suivants :

Technologies en « omique » avancées sur les traits liés aux graines

Développer des ressources et des technologies génomiques avancées pour accélérer la conception de plantes protéagineuses de nouvelle génération plus faciles à traiter, plus riches en protéines et pouvant être utilisées pour des produits ou des applications à valeur ajoutée.

  • Élaboration d'ensembles de données fondamentaux et acquisition de capacités d'analyse prédictive
  • Stimulation de variations pour obtenir une gamme de traits plus large
  • Développement et mise en œuvre de technologies cellulaires pour l'amélioration des cultures protéagineuses
  • Mise en évidence d'associations pangénomiques entre les génotypes et les traits héréditaires liés aux protéines

Profil compositionnel du système des aliments à base de protéines d'origine végétale

Développement d'une plateforme intégrée pour la cartographie et la caractérisation de la composition du système des aliments canadiens d'origine végétale, de la ferme à la fourchette, dans le but d'améliorer les prises de décisions qui soutiennent la qualité, la salubrité et la traçabilité des produits.

  • Validation de principe de modèles prédictifs qui corrèlent les résultats des analyses compositionnelles « haut contenu » à des attributs pertinents pour l'industrie
  • Étude de la matrice des protéines présentes dans les graines et du devenir des arômes indésirables durant le traitement
  • Mise au point de marqueurs chimiques, d'étalons, de matériaux de référence certifiés et de solutions analytiques ciblées conçues sur mesure pour les besoins spécifiques de l'industrie

Augmentation de la valeur économique et de la durabilité du traitement des protéines

Créer une feuille de route pour intensifier l'utilisation de l'amidon de pois dans des produits et des applications valorisés. Aider l'industrie à optimiser et à mettre en œuvre les technologies et les pratiques durables de traitement des protéines.

  • Caractérisation compositionnelle et fonctionnelle d'aliments pour animaux industriels à base d'amidon de pois
  • Valorisation des amidons et des farines de pois
  • Évaluations technicoéconomiques des protéines et de l'amidon
  • Développement et optimisation de solutions particulières pour surmonter les obstacles au traitement des protéines

Phytobiome des maladies qui provoquent la pourriture des racines chez les légumineuses à grains

Appliquer les ressources et les technologies génomiques au développement de nouvelles solutions pour lutter contre la pourriture des racines due à Aphanomyces chez les légumineuses à grains.

  • Mise au point de plateformes génomiques et métabolomiques pour le profilage des traits des plantes et des microbiomes associées aux cultures protéagineuses
  • Élaboration de stratégies de lutte biologique basées sur les microbiomes
  • Caractérisation de l'aspect génétique de la résistance de l'hôte, y compris de l'influence du microbiome
Installations de recherche

Les installations, plateformes et capacités complémentaires du CNRC, réparties d'un bout à l'autre du pays, permettent notamment :

  • l'analyse et la caractérisation;
  • la culture des plantes en environnement contrôlé;
  • la fermentation et la biotransformation de la petite échelle à l'échelle pilote;
  • des expériences en laboratoires sur puce et en microfluidique;
  • l'accès à des capteurs et instrumentation d'analyse avancés.