La balance de Kibble - ligne du temps

 

Liens connexes

La balance de Kibble

""

UNE HISTOIRE DE POIDS

""

FIN XIXe SIÈCLE

""

Le galvanomètre sert à mesure l'ampère, l'unité internationale d'intensité du courant électrique, mais ses mesures manquent de précision.

""

1970 à 1978

""

Bryan Kibble propose une nouvelle méthode qui mesure très précisément l'ampère et fabrique la première balance de Kibble.

""

1990

Établissement de la valeur acceptée des constantes de von Klitzing et de Josephson, appliquées partout dans le monde pour étalonner la tension et la résistance. Bryan Kibble et Ian Robinson inventent la balance de Kibble Mark II, qui utilise une bobine circulaire et fonctionne sous vide.

""

2008

""

Le CNRC reprend avec succès le projet de la balance MKII pour étalonner le kilogramme. Les chercheurs Barry Wood et Carlos Sanchez participent avec Ian Robinson à l'installation de la balance pour mieux en comprendre le fonctionnement.

""

2009

Le CNRC modernise l'édifice M-34 où se déroule l'expérience sur la balance de Kibble, et accueille l'instrument à la fin de l'année.

""

2011

""

La balance de Kibble est érigée, assemblée, évaluée et étalonnée, et les logiciels servant d'interface avec l'appareil sont développés.

""

2012

Le CNRC effectue un relevé à titre d'essai et consacre l'année à la correction d'une erreur systémique attribuable à l'échange de masse.

""

2013

Amélioration de la modélisation de l'alignement de la balance de Kibble, des mesures de la gravité et le profilage. Quatre mesures de la constante de Planck sont prises et se révèlent plus précises que jamais.

""

2014 à 2016

Des améliorations sont apportées à l'instrument et mènent à trois nouvelles déterminations de la constante de Planck, de plus en plus précises. Le Comité international des poids et mesures (CIPM) recommande que les projets sur la balance du watt soient rebaptisés « projets sur la balance de Kibble », en hommage à Bryan Kibble.

""

2017

Avril • Le Committee on Data for Science and Technology inclut la valeur de la constante de Planck du CNRC à sa correction spéciale en vue de la redéfinition du SI. Cette valeur est celle qui présente le moins d'incertitude et qui a le plus de « poids » dans l'établissement de la valeur définitive de la constante de Planck.

""

Novembre 2018

""

LA VALEUR DE LA CONSTANTE DE PLANCK POURRAIT ÊTRE FIXÉE À JAMAIS !