Licences d'exploitation

 

Nous sommes à la recherche de partenaires de l’industrie canadienne disposés à exploiter pleinement nos solutions de R-D. Nous transférons le savoir à nos partenaires industriels par l’entremise de technologies brevetées d’une grande valeur commerciale potentielle, avec lesquelles les entreprises trouveront des solutions cohérentes, intégrées et commercialisables qui accroîtront les investissements et leurs revenus.

Licence rapide

Afin de faciliter l’accès à quelques-unes de nos technologies de pointe, nous proposons des licences économiques et renouvelables d’exploitation non exclusives d’un an et assorties de conditions précises pour la recherche-développement.

Des licences rapides (portant le mot Rapide dans leurs titres ci-dessous) sont offertes aux entités commerciales au coût annuel de 1 000 CAD par technologie ou de 750 CAD chacune pour deux technologies ou plus parmi celles qui sont énumérées.

Pour connaître nos licences d’exploitation en vue d’accroître la valeur de votre organisation, sélectionnez votre secteur d’intérêt :

 

Publié :
Sujet : Licences d'exploitation, Biomatériaux, Nanomatériaux
Publié :
Sujet : Licences d'exploitation
Les transistors sont des commutateurs, ou grilles, conçus pour le traitement des signaux électriques. Plus ils sont petits, plus l'appareil électronique peut être miniaturisé. Une série d'innovations a rendu possible cette miniaturisation à l'échelle ultime des molécules. La fabrication de tels composants s'est bien sûr révélée difficile. Des stratégies avancées de contrôle de grille, de meilleures connaissances en matière de structure et de contrôle et la capacité d'opérer à température ambiante sont autant de facteurs essentiels pour l'atteinte du potentiel maximum des composants électroniques moléculaires. Cette innovation a consisté à mettre au point un transistor moléculaire capable de mesurer la conductibilité électrique à l'échelle atomique dans un espace contrôlé de manière électrostatique. Le concept permet d'envisager une technique de fabrication pouvant être mise à l'échelle manufacturière et un fonctionnement dans divers contextes opérationnels.
Publié :
Sujet : Licences d'exploitation
L'électronique moléculaire est basée sur l'utilisation de molécules comme éléments de circuit. Ce nouveau type de composants électroniques permet d'envisager des dispositifs extrêmement petits aux fonctions plus diverses que celles des semi-conducteurs conventionnels. Ces avantages découlent des mécanismes de transport moléculaire uniques qui interviennent à l'échelle nanométrique, notamment les mécanismes de conduction en régime balistique. Les porteurs balistiques (électrons et trous) se déplacent sans être soumis à la diffusion et possèdent un excès d'énergie par rapport à leur environnement. Ces caractéristiques peuvent être mises à profit pour obtenir certaines fonctionnalités, notamment un fonctionnement ultrarapide, l'initiation de réactions chimiques et le déclenchement d'émission de lumière. La présente innovation repose sur la conception de dispositifs électroniques moléculaires à deux et trois bornes avec transport de charges en régime balistique.
""
Publié :
Sujet : Licences d'exploitation
Pour produire des vecteurs adénoviraux dépourvus de la séquence E1 sans possibilité de contamination par des adénovirus réplicatifs, les experts du CNRC ont mis au point la lignée cellulaire A549 adaptée à des applications de recherche ainsi qu'à la production clinique et commerciale. Ils ont également créé une lignée cellulaire pour produire un adénovirus déficient en protéase delta, mais pourvu de la région E1.
""
Publié :
Sujet : Licences d'exploitation
Moraxella catarrhalis est une bactérie qui peut causer une inflammation douloureuse de l'oreille moyenne portant le nom médical d'otite moyenne aigüe. Jusqu'à 75 % des enfants éprouveront une otite moyenne aigüe avant l'âge de 5 ans; l'infection touche aussi environ 0,25 % des adultes chaque année. Cette bactérie peut également causer une pneumonie et exacerber une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) existante.
Les infections à M. catarrhalis sont généralement résistantes aux antibiotiques comme la pénicilline, l'ampicilline et l'amoxicilline. Pour prévenir les infections douloureuses et surmonter les problèmes liés à la résistance aux antibiotiques, le CNRC a développé un vaccin candidat contre les infections à M. catarrhalis. Une licence pour ce candidat peut être octroyé à une firme souhaitant poursuivre son développement, ou une entente de recherche collaborative peut être mise en place afin d'avancer le vaccin vers les études cliniques avec le CNRC.
Publié :
Sujet : Licences d'exploitation, Biomatériaux
Publié :
Sujet : Énergies renouvelables – Solaire, Technologie médicale, Dispositifs électroniques, Semiconducteurs, Licences d'exploitation
Publié :
Sujet : Dispositifs électroniques, Semiconducteurs, Licences d'exploitation
Publié :
Sujet : Licences d'exploitation
Publié :
Sujet : Licences d'exploitation