ARCHIVÉ - Survol des valeurs et de l'éthique au CNRC

Archivé – Ce contenu a été produit pour le cahier de transition du président du CNRC en décembre 2020

Diapositive 1

Conseil national de recherches du Canada
Survol des valeurs et de l'éthique au CNRC

Décembre 2020
Secrétariat de la haute direction
Division du secrétaire général

Diapositive 2

But

Présenter :

  • Un survol du cadre de la politique du CNRC en matière de valeur et d'éthique
  • Un résumé des résultats du récent sondage auprès des fonctionnaires fédéraux et des études relatives aux valeurs et à l'éthique.
  • Un survol des services d'aide fournis par le Secrétariat de la haute direction

Diapositive 3

Cadre de la Politique du CNRC en matière de valeur et d'éthique

Diapositive 4

Instruments de politique en matière de valeur et d'éthique

 
Version texte ci-dessous
Diapositive 4 - Version textuelle

Description détaillée :

Le graphique de la diapositive 4 est intitulé Instruments de politique en matière de valeur et d'éthique. Il s'agit d'un organigramme hiérarchique représentant les politiques du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) en matière de valeur et d'éthique. En partant du haut, la vision et les valeurs du Conseil national de recherches du Canada figurent au premier niveau, qui constitue la base du Code de conduite du CNRC figurant au second niveau et appuyé par les politiques suivantes figurant au troisième niveau, de gauche à droite :

  • Politique du CNRC sur la prévention du harcèlement et la résolution des conflits
  • Politique du CNRC sur l'intégrité de la recherche et l'intégrité scientifique
  • Politique du CNRC relative à la recherche sur des participants humains
  • Expérimentation sur les animaux : normes du Conseil canadien de protection des animaux (CCPA)
  • Politique du CNRC sur les conflits d'intérêts et l'après‑mandat

Chacune de ces politiques est appuyée par des directives et lignes directrices figurant au quatrième et cinquième niveau de l'organigramme de gauche à droite, comme suit :

  • Directive sur le processus de plainte de harcèlement
  • Lignes directrices sur l'intégrité en science et en recherche
  • Mode de fonctionnement normalisé du comité d'éthique de la recherche
  • Documents d'orientation du comité d'éthique de la recherche
  • Procédures du Comité sur la protection des animaux de laboratoire
  • Directive sur la gestion des conflits d'intérêts
  • Documents d'orientation (à l'appui de la Politique sur les conflits d'intérêts et l'après‑mandat)

La Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d'actes répréhensibles (LPFDAR) est représentée sur le graphique situé en haut à droite de la page, à l'écart des autres arborescences et au même niveau que l'encadré Vision et valeurs du CNRC.

Les Procédures de divulgations du CNRC en vertu de la LPFDAR sont représentées juste en dessous, au second niveau.
 

 

Diapositive 5

Nos valeurs

Intégrité : Agir en tout temps de manière éthique, honnête et objective; faire preuve d'impartialité et de transparence auprès de nos collègues, de nos collaborateurs, de nos clients, des autres intervenants et de la population canadienne; et assurer une saine intendance de nos ressources.  

Excellence : Viser l'excellence dans tout ce que nous faisons : en recherche scientifique et en innovation, dans nos collaborations, dans l'exécution de nos programmes, dans le soutien que nous accordons aux entreprises et dans la prestation de nos services centraux.

Respect : Valoriser et respecter le savoir, les compétences et la diversité de nos collègues ainsi que notre lieu de travail, nos collaborateurs, nos intervenants et nos clients, de manière à générer des retombées pour le Canada et le monde entier.

Créativité : Exploiter pleinement notre imagination et nourrir notre passion pour l'excellence, l'exploration scientifique, les technologies et l'innovation afin de générer de nouvelles connaissances, de nouvelles technologies, de nouvelles façons de faire et de nouvelles collaborations, pour un CNRC et un monde meilleur.

Diapositive 6

Code de conduite : mise en commun des valeurs du CNRC et du secteur public

 
Diapositive 6 - Version texte ci-dessous
Diapositive 6 - Version textuelle

Description détaillée :
Le graphique de la diapositive 4 est intitulé Instruments de politique en matière de valeur et d'éthique. Intègre les valeurs du CNRC et du secteur public. Ce graphique représente les valeurs du CNRC et du secteur public qui sont réunies pour former la base du Code de conduite du CNRC. Les flèches pointent à partir des valeurs du CNRC et du secteur public vers le Code de conduite du CNRC représenté au milieu de la page.

De gauche à droite, le graphique représente la liste des valeurs du CNRC (chapitre 1 du Code de conduite du CNRC) de haut en bas comme suit :

  • Intégrité
  • Excellence
  • Respect
  • Créativité

Le Code de conduite du CNRC est représenté au milieu de la page.

À droite de la page, le graphique représente la liste des valeurs du secteur public (chapitre 2 du Code de conduite du CNRC) de haut en bas, comme suit :

  • Respect pour la démocratie
  • Respect pour la population
  • Intendance
  • Intégrité
  • Excellence
 

Diapositive 7

Intégrité en science et en recherche

La Politique du CNRC sur l'intégrité de la recherche et l'intégrité scientifique fait la promotion de la conduite responsable en recherche et la capacité des chercheurs et des scientifiques à parler librement à propos de leur recherche et de la science.

Ses objectifs sont les suivants :

  • inciter les employés du CNRC à parler librement de leurs travaux et de la science;
  • rehausser la fiabilité des recherches et des activités scientifiques poursuivies par l'État;
  • inspirer au public une plus grande confiance dans les recherches et les activités scientifiques du gouvernement;
  • mettre les recherches et les activités scientifiques du gouvernement à l'abri de toute influence politique ou commerciale;
  • permettre à la population d'accéder aux données scientifiques et à celles issues de la recherche produite par les employés du CNRC;
  • assurer la réalisation responsable des recherches et enquêter sur les allégations d'actes répréhensibles en matière de recherche.

Diapositive 8

Éthique de la recherche – participants humains

La recherche sur des participants humains est menée selon une norme éthique élevée conforme aux principes de l'énoncé de politique des trois Conseils : éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC2) et exige l'approbation du comité d'éthique de la recherche (CER) du CNRC avant de commencer.

La recherche sur des participants humains est définie comme suit :

  • Les gestes, les opinions ou les réactions d'êtres humains sont étudiés dans un environnement naturel ou fabriqué.
  • Lorsque de la matière vivante humaine (p. ex., organes, tissus, cellules, fluides corporels ou fèces) prélevée sur des participants humains vivants, cadavres, embryons ou fœtus est étudiée.
  • Étude de documents personnels, identifiables ou privés, de données ou d'autre matériel, y compris des images du corps et des données personnelles relatives à la santé, qui n'ont pas été rendus publics avec le consentement de la personne directement concernée.
  • Dans le cas de recherches qui supposent une utilisation secondaire de matière vivante humaine ou de données portant sur des participants humains de la manière décrite précédemment, si les renseignements individuels ou collectifs peuvent être identifiés.

Diapositive 9

Éthique de la recherche – utilisation de sujets animaux

  • Les études impliquant l'utilisation de sujets animaux exigent l'approbation de l'un des deux comités de protection des animaux de laboratoire (CPAL) du CNRC. Une analyse des solutions de rechange est exigée avant d'envisager l'utilisation de sujets animaux.
  • Le CNRC se conforme aux normes préconisées par le Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) afin d'assurer le bien‑être des animaux utilisés dans le cadre de la recherche.
  • La recherche animale joue un rôle de premier plan et elle est désormais indispensable dans les recherches en laboratoire au CNRC, notamment dans le domaine des sciences de la vie. Le Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI) du CNRC finance également un petit nombre de projets qui nécessitent l'utilisation de sujets animaux.
  • La recherche animale du CNRC intervient dans des projets de recherche sur la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies infectieuses, le cancer et le développement de vaccins. La majorité des projets PARI CNRC concernent les secteurs de l'agriculture commerciale ou de l'aquaculture.
  • La recherche animale du CNRC implique le plus souvent l'utilisation de petits animaux tels que des souris, rats, hamsters, cochons d'Inde et poissons. C'est également le cas de la plupart des programmes de recherche animale au Canada.

Diapositive 10

Conflit d'intérêts

La Politique du CNRC sur les conflits d'intérêts définit un conflit d'intérêts comme le « fait, pour un employé du CNRC, d'avoir des intérêts personnels susceptibles d'influer indûment sur l'exécution de ses fonctions et l'exercice de ses responsabilités officielles ou de lui permettre d'utiliser son rôle pour obtenir des avantages personnels.

  • un conflit d'intérêts réel est un conflit qui existe au moment présent;
  • un conflit d'intérêts apparent est une situation dans laquelle un observateur raisonnable pourrait percevoir l'existence d'un conflit d'intérêts, que ce soit le cas ou non;   
  • un conflit d'intérêts potentiel est une situation dont on pourrait raisonnablement prévoir qu'elle entraînera dans le futur un conflit d'intérêts.

En 2019, le CNRC a réalisé un audit portant sur la gestion des conflits d'intérêts. Le plan d'action d'intervention de la direction est en cours d'élaboration, et comporte une politique révisée sur les conflits d'intérêts, de nouvelles exigences obligatoires en matière de formation et de déclaration, ainsi que l'identification de nouveaux postes présentant un risque plus élevé de conflit d'intérêts.

Diapositive 11

Prévention et résolution du harcèlement et de la violence en milieu de travail

La nouvelle politique sur la prévention et la résolution du harcèlement et de la violence en milieu de travail au CNRC a été approuvée par le Comité de la haute direction le 15 décembre 2020 et est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Cette nouvelle politique est conforme aux nouvelles réglementations stipulées par le projet de loi C‑65, qui modifie le Code canadien du travail comme suit :

  • Nouvelle définition du harcèlement et de la violence (un continuum) : tout acte, comportement ou propos, notamment de nature sexuelle, qui pourrait vraisemblablement offenser ou humilier un employé ou lui causer toute autre blessure ou maladie, physique ou psychologique, y compris tout acte, comportement ou propos réglementaire.
  • Une attention particulière accordée aux facteurs de risques systémiques dans le milieu de travail.
  • Les employeurs sont tenus de se conformer à un processus de résolution dans des délais précis.
  • Les employeurs sont tenus de s'assurer que tous les employés reçoivent une formation sur la prévention du harcèlement et de la violence.

Diapositive 12

Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d'actes répréhensibles (LPFDAR)

Pour les employés qui croient avoir été témoins d'un acte répréhensible et qui souhaitent le « dénoncer » afin de préserver l'intégrité du secteur public fédéral et la confiance envers celui‑ci.

La Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d'actes répréhensibles (LPFDAR) a été mise en place afin de renforcer la capacité des organisations du gouvernement fédéral à cerner les actes répréhensibles, à résoudre les situations et à protéger les employés contre les représailles lorsque des allégations d'actes répréhensibles sont formulées de bonne foi et concernent des questions graves.

Les employés du CNRC peuvent soumettre leurs divulgations auprès de l'agente principale de l'éthique du CNRC ou du commissaire à l'intégrité du secteur public. Les employés divulgateurs ou les témoins sont protégés contre les représailles en vertu de la loi.

Les représailles peuvent correspondre à des sanctions disciplinaires (p. ex., rétrogradation, licenciement, toute mesure portant atteinte à l'emploi ou aux conditions de travail d'une personne ou toute menace à cet égard, ou le fait d'ordonner à quelqu'un d'imposer de telles sanctions).

Diapositive 13

Résumé des résultats du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux  
et survol des études relatives aux valeurs et à l'éthique

Diapositive 14

Tendance des résultats du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF) pour le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) : Milieu de travail éthique

 
Diapositive 14 - Version texte ci-dessous
Diapositive 14 - Version textuelle

Description détaillée :

Le graphique de la diapositive 14 est intitulé « Tendance des résultats du SAFF pour le CNRC : Milieu de travail éthique ».
Il s'agit d'un graphique à barres qui représente deux axes : l'axe vertical est intitulé « Pourcentage » et contient une plage de valeurs classées par ordre croissant allant de zéro à cent par multiples de vingt (0, 20, 40, 60, 80 et 100).

L'axe horizontal comporte quatre références Q20, Q41, Q42 et Q43. Des barres colorées comportant chacune à leur sommet un numéro représentant un pourcentage cohérent avec la plage de valeurs représentée sur l'axe vertical se trouvent au‑dessus de chaque référence.
Les couleurs des barres sont référencées dans une légende comme suit :

  • Sarcelle : CNRC 2011
  • Bordeaux : CNRC 2018
  • Vert : Secteur publique 2019 (SP)
  • Bleu : CNRC 2017
  • Rouge : CNRC 2019

Le premier repère de l'axe horizontal est Q20, au‑dessus duquel est directement située l'abréviation N / A surlignée en bleu aqua, suivie immédiatement d'un ensemble de 4 barres regroupées qui commence par une barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 60, suivie d'une barre de couleur bordeaux légèrement plus courte au‑dessus de laquelle se trouve numéro 56, puis de la barre la plus haute du repère qui est de couleur rouge et au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 65, suivie enfin d'une barre verte au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 64.

Le second repère de l'axe horizontal est Q41, au‑dessus duquel est directement situé un ensemble de 5 barres regroupées qui commence par une barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 63, suivie d'une barre de couleur bleue légèrement plus haute au‑dessus de laquelle se trouve numéro 66, puis d'une barre plus courte de couleur bordeaux au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 63, puis d'une barre de couleur rouge plus haute au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 68, suivie enfin de la barre la plus haute de l'ensemble qui est de couleur verte et au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 71.

Le troisième repère de l'axe horizontal est Q42, au‑dessus duquel est directement située l'abréviation N / A surlignée en bleu aqua, suivie d'une autre abréviation N / A surlignée en bleu aqua plus foncé, suivie immédiatement d'un ensemble de 3 barres regroupées qui commence par une barre de couleur bordeaux au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 61, puis d'une barre de couleur rouge légèrement plus haute au‑dessus de laquelle se trouve numéro 69, suivie enfin d'une barre verte de même hauteur au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 69.

Le quatrième et dernier repère de l'axe horizontal est Q43, au‑dessus duquel est directement situé un ensemble de 5 barres de hauteur croissante regroupées qui commence par une courte barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 36, suivie d'une barre de couleur bleue au‑dessus de laquelle se trouve numéro 39, puis d'une barre de couleur bordeaux au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 42, puis d'une barre de couleur rouge au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 48, suivie enfin de la barre la plus haute de l'ensemble qui est de couleur verte et au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 50.

  • Q20 Je suis satisfait(e) de la manière dont les problèmes interpersonnels sont réglés dans mon unité de travail.
  • Q41 Si j'étais confronté(e) à un dilemme éthique ou à un conflit entre les valeurs du milieu de travail, je saurais où aller pour obtenir de l'aide afin de régler le problème.
  • Q42 Mon ministère ou organisme fait un bon travail de promotion des valeurs et de l'éthique dans le milieu de travail.
  • Q43 J'estime pouvoir amorcer un processus de recours officiel (p. ex. grief, plaintes, droit d'appel) sans crainte de représailles.
 

Diapositive 15

Tendance des résultats du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF) pour le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) : Harcèlement

 
Diapositive 15 - Version texte ci-dessous
Diapositive 15 - Version textuelle

Description détaillée :

Le graphique de la diapositive 15 est intitulé « Tendances des résultats du SAFF pour le CNRC : harcèlement ».

Il s'agit d'un graphique à barres qui représente deux axes : l'axe vertical est intitulé « Pourcentage » et contient une plage de valeurs classées par ordre croissant allant de zéro à cent par multiples de vingt (0, 20, 40, 60, 80 et 100).

L'axe horizontal comporte quatre références : Q58, Q63, Q64 et Q65. Des barres colorées comportant chacune à leur sommet un numéro représentant un pourcentage cohérent avec la plage de valeurs représentée sur l'axe vertical se trouvent au‑dessus de chacune de ces références.

Les couleurs des barres sont référencées dans une légende comme suit :

  • Sarcelle : CNRC 2011
  • Bordeaux : CNRC 2018
  • Vert : SP 2019
  • Bleu CNRC 2017
  • Rouge : CNRC 2019

Le premier repère de l'axe horizontal est Q58, au‑dessus duquel est directement située l'abréviation N / A surlignée en bleu aqua, suivie d'une autre abréviation N / A surlignée en bleu aqua plus foncé, suivie immédiatement d'un ensemble de 3 barres regroupées qui commence par une barre de couleur bordeaux au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 9, suivie d'une barre de couleur rouge légèrement plus courte au‑dessus de laquelle se trouve numéro 8, puis d'une barre plus haute au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 14.

Le second repère de l'axe horizontal est Q63, au‑dessus duquel est directement située une série de trois abréviations N / A surlignées en différentes nuances de bleu aqua, allant de la plus foncée à la plus claire, suivie d'un ensemble de 2 barres regroupées qui commence par une barre de couleur rouge au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 11, suivie d'une barre verte plus haute au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 18.

Le troisième repère de l'axe horizontal est Q64, au‑dessus duquel est directement située l'abréviation N / A surlignée en bleu aqua léger, suivie immédiatement d'un ensemble de 4 barres regroupées qui commence par une barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 51, suivie d'une barre bordeaux légèrement plus courte au‑dessus de laquelle se trouve numéro 49, puis d'une barre plus haute que les deux précédentes qui est de couleur rouge et au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 53. La dernière barre de l'ensemble au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 51 est de couleur verte est légèrement plus courte que la précédente. 

Le quatrième repère de l'axe horizontal est Q65, au‑dessus duquel est directement situé un ensemble de 5 barres regroupées qui commence par une barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 68, suivie d'une barre de couleur bleue légèrement plus courte au‑dessus de laquelle se trouve numéro 66, puis d'une barre de couleur bordeaux plus courte que la précédente au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 61, puis d'une barre de couleur rouge plus haute au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 71, suivie enfin d'une barre de couleur verte légèrement plus courte au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 69.

Q58 Après avoir lu attentivement la définition du harcèlement, au cours des 12 derniers mois, avez‑vous été victime de harcèlement au travail?

Q63 Après avoir lu attentivement la définition du harcèlement, au cours des 12 derniers mois, avez‑vous été directement témoin de harcèlement au travail?

Q64 Je suis satisfait(e) de la manière dont les problèmes interpersonnels sont réglés dans mon unité de travail.

Q65 Mon ministère ou organisme met tout en œuvre pour créer un milieu de travail qui prévient le harcèlement. 

Le pourcentage renvoie à la proportion d'employés qui a répondu « oui » à cette question.
Les résultats relatifs au harcèlement de l'année précédente pour le repère Q58 ne sont pas indiqués, car la période de harcèlement effectif est passée de 2 ans à 12 mois à compter de 2018. Les résultats précédents ne sont donc pas comparables.

 

Diapositive 16

Études officielles relatives aux valeurs et à l'éthique entre 2015 et 2019
Gérées par le Secrétariat de la haute direction

 
Diapositive 16 - Version texte ci-dessous
Diapositive 16 - Version textuelle

Description détaillée :

Le graphique de la diapositive 16 est un graphique à barres qui représente deux axes :

  • L'axe vertical contient une suite de chiffres classés par ordre croissant allant de zéro à neuf.
  • L'axe horizontal comporte cinq repères faisant référence à des années calendaires classées par ordre croissant allant de 2015 à 2019.

Les barres de la barre horizontale se trouvent au‑dessus de chaque année calendaire et sont de couleurs différentes. Les couleurs des barres sont référencées sous le graphique dans une légende comme suit :

  • Sarcelle : Harcèlement
  • Bleu : Conflit d'intérêts
  • Bordeaux : Actes répréhensibles en matière de recherche
  • Rouge : Violence
  • Vert : Divulgation des actes répréhensibles

Le premier repère de l'axe horizontal est l'année 2015 et une barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 1 est située légèrement à gauche de ce même repère. 

Le second repère de l'axe horizontal est 2016 et aucune barre n'est située au‑dessus de ce même repère. 

Le troisième repère de l'axe horizontal est l'année 2017 et une barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 1 est située légèrement à gauche de ce même repère. 

Le quatrième repère de l'axe horizontal est 2018 et une barre de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 2 est située légèrement à gauche de ce même repère et suivie d'un espace vide et d'une barre bordeaux suitée exactement au‑dessus du repère 2018, au‑dessus duquel se trouve le numéro 2.

Le cinquième et dernier repère de l'axe horizontal est l'année 2019, au‑dessus duquel est directement situé un ensemble de 5 barres de hauteur décroissante qui commence par une barre haute de couleur sarcelle au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 8, suivie d'une barre de couleur bleue au‑dessus de laquelle se trouve numéro 3, puis d'une barre de couleur bordeaux au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 2, puis d'une barre de couleur rouge de même taille au‑dessus de laquelle se trouve également le numéro 2, suivie enfin de la barre la plus courte qui est de couleur verte et au‑dessus de laquelle se trouve le numéro 1.

Note : Études officielles uniquement. N'inclut pas les cas n'ayant pas été au‑delà de l'évaluation préliminaire, ni les questions/cas ayant été résolus par le biais de médiations ou d'autres mécanismes non officiels ou transférés à d'autres services à des fins de résolution.

 

Diapositive 17

[CAVIARDÉ]

Diapositive 18

Services de soutien aux employés du Conseil national de recherches du Canada (CNRC)

Diapositive 19

Rôle de l'ombudsman
Karine Gauvreau, ombudsman

L'ombudsman offre à tous les employés un espace sûr pour soulever toutes les questions liées au travail, comme des préoccupations relatives à des comportements non éthiques ou aux pratiques ou aux procédures du milieu de travail, ou toutes les questions systémiques (politiques, lignes directrices et pratiques non efficientes).

L'« Ombudsperson » est un agent du changement, un canal de retour ascendant vers la haute direction, ainsi qu'un défenseur de ce qui suit : processus justes et équitables, respect des codes et des procédures de politiques et environnement de travail sain, respectueux et efficace.

Au CNRC, l'« Ombudsperson » joue également un rôle de gestionnaire en matière de valeur et d'éthique.

Diapositive 20

Services de résolution informelle de conflits

Enseigner

  • Séances de formation et de sensibilisation
    • Perfectionner les habiletés de communication et de gestion de conflits, afin de prévenir, de gérer et de traiter efficacement les problèmes en milieu de travail à mesure qu'ils surviennent

Soutenir

  • Consultations
    • Les consultations créent un lieu sûr où les employés du CNRC peuvent aborder les problèmes qu'ils éprouvent au travail et obtenir d'autres points de vue sur leur situation, explorer différentes options et découvrir des outils et d'autres services offerts par leur organisation.

Guider

  • Accompagnement
    • Soutien individuel pour aider une personne à faire face efficacement à une situation difficile

Intervenir

  • Médiation / discussions dirigées et processus de groupe
    • Un tiers impartial/neutre aide les personnes en conflit à trouver une solution mutuellement acceptable à leur problème

Diapositive 21

Merci

Serge Bijimine
Secrétaire général, Bureau du secrétaire général
Serge.Bijimine@nrc-cnrc.gc.ca

Erin Skrapek
Directrice exécutive du Secrétariat de la haute direction et agente principale de l'éthique
erin.skrapek@nrc-cnrc.gc.ca

Karine Gauvreau
Ombudsman, Éthique, Intégrité et Milieux de travail respectueux
karine.gauvreau@nrc-cnrc.gc.ca