Rapport sommaire – Évaluation du Centre de recherche sur l’automobile et les transports de surface

 
État : Actif
Date d'entrée en vigueur : Le 26 Juin 2020
Préparé par : Bureau de la vérification et de l’évaluation, Conseil national de recherches Canada
Approuvé par : le président du CNRC
ISBN : 978‑0‑660‑35451‑4
Format de rechange : Rapport sommaire – Évaluation du Centre de recherche sur l’automobile et les transports de surface (PDF, 129 KB)

On peut consulter la version intégrale du rapport sur le site Web du CNRC : Évaluation du Centre de recherche sur l’automobile et les transports de surface

Tableau 1
Budget d’ATS (de 2013‑2014 à 2018‑2019) Ressources d’ATS (au 31 mars 2019)
Total des dépenses  : 300 millions de dollars
Total des revenus  : 149 millions de dollars
Effectif  : 278 équivalents temps plein
Sites  : Boucherville et Saguenay (Qc); London et Ottawa (Ont.)

ATS soutient les secteurs de la fabrication de pointe et des transports terrestres afin de trouver, de développer et d’appliquer des découvertes scientifiques et technologiques pertinentes qui permettront au Canada de maintenir sa prospérité grâce aux révolutions en cours dans ces secteurs. Ses activités peuvent être réparties en deux sections :

Traitement des matériaux et fabrication : fabrication intelligente et numérique, matériaux de pointe et procédés de fabrication, ainsi que les matériaux pour batteries et la fabrication

Ingénierie des véhicules et des systèmes de transport : intégration avancée des véhicules, conception de véhicules ferroviaires, essais et évaluations, modélisation dynamique et simulation, interaction roue‑rail, véhicules connectés et autonomes/systèmes de transport intelligents (VCA/STI) et sécurité et rendement des batteries

Résultats

L’évaluation a mené au constat qu’ATS contribue à la création de retombées économiques, environnementales et sociales ainsi qu’à l’apport de solutions en matière de politiques publiques.

  • 69 % des entreprises qui ont collaboré avec ATS ont adopté de nouvelles technologies
  • 51 % des clients affirment que leur projet avec ATS a contribué ou contribuera à l’assainissement de l’environnement
  • 43 % des clients indiquent que leur projet favorise une plus grande sûreté, sécurité et fiabilité des systèmes de transport

Possibilités de renforcement de la position d’ATS

  • Pertinence : L’avantage concurrentiel d’ATS découle de l’étendue de ses recherches, de ses compétences reconnues et de ses installations de grande envergure. Ses recherches sont arrimées aux grandes priorités de l’industrie et du gouvernement canadien, mais il tend un peu trop à être à la remorque des événements dans la sélection de ses projets et il n’exploite pas entièrement son avantage concurrentiel.
  • Engagement : ATS applique une combinaison appropriée de stratégies d’engagement, notamment son modèle de groupe de R‑D industrielle qui a beaucoup contribué aux succès de son engagement sectoriel. La visibilité d’ATS et son engagement auprès des intervenants pourraient cependant être améliorés, surtout auprès des milieux de la recherche, afin de mettre en œuvre efficacement son Programme des systèmes de transport de pointe.
  • Ressources : ATS dispose de suffisamment de ressources pour répondre aux besoins actuels de ses clients, mais ne possède pas la masse critique ni les compétences nécessaires pour se lancer dans de nouveaux domaines.
  • Excellence scientifique et retombées : L’excellence scientifique d’ATS a été démontrée par le déploiement et l’optimisation de technologies plutôt que par la publication d’articles. L’évaluation a permis d’observer les retombées de ses travaux sur les affaires, la science et les politiques publiques, mais ces retombées ne sont pas bien documentées.

Méthodologie

L’évaluation visait à jauger la pertinence et le rendement d’ATS au cours de la période de 2013‑2014 à 2018‑2019. Elle a été effectuée par l’équipe de l’évaluation du CNRC qui s’est appuyée sur les méthodes suivantes : analyse bibliométrique, examen des données, examen des documents, sondages auprès des clients, entretiens avec des personnes de l’interne et de l’extérieur, et examen par des experts de l’industrie et des milieux universitaires.