Consultez quelques-uns de nos projets de recherche qui ont connu du succès et voyez comment notre travail contribue au succès de nos clients et de nos partenaires.

 

""

- Vancouver, Colombie-Britannique

Centre de recherche et programme : Programme d'aide à la recherche industrielle
""

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Thérapeutique en santé humaine
Principale cause des malformations congénitales, le cytomégalovirus (CMV) affecte plus d’enfants que le syndrome d’alcoolisation fœtale ou le syndrome de Down. Ce virus infecte aussi jusqu’à 90 pour cent des adultes dans le monde. Bien qu’il passe habituellement inaperçu chez les gens en bonne santé, le CMV peut menacer la vie des personnes immunodéficientes, notamment celles contaminées par le VIH ou qui ont reçu une greffe d’organe et, plus couramment, les nouveau-nés.
""

- Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

Centre de recherche et programme : Développement des cultures et des ressources aquatiques
AhiflowerMD est une huile végétale riche en oméga-3 destinée à l'alimentation, solution de rechange peu onéreuse et durable aux huiles de poisson que propose l'entreprise de l'Î.-P.-É. Nature's Crops International (NCI).
""

- St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador

Centre de recherche et programme : Programme d'aide à la recherche industrielle
La fraude est un problème croissant pour les institutions financières de la planète. Trois inventeurs canadiens ont cependant imaginé une solution
""

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Automobile et Transports de surface
Ceux qui voyagent dans les trains à grande vitesse élégamment profilés de la planète pourraient bientôt constater qu’ils filent désormais dans des modèles plus légers et plus rapides grâce au nouveau matériau étonnant qui en renforce les éléments : la fibre de lin. Omniprésent dans les vêtements, le linge de table et le papier, le lin est en effet trois fois plus robuste que le coton et l’est autant – mais aussi considérablement plus léger – que le verre, un matériau que l’on retrouve en quantité dans les pièces des véhicules de transport terrestre.
""

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Herzberg, Astronomie et Astrophysique
Le mardi 14 juillet 2015, l’humanité frôlait Pluton de près pour la première fois, portant l’exploration planétaire jusqu’aux confins du système solaire. Au terme d’un périple de neuf ans, la sonde spatiale New Horizons de la NASA a réussi son survol de la planète naine, recueillant des données et prenant en grande première des photos de près.
""

- Montréal, Québec

Centre de recherche et programme : Programme d'aide à la recherche industrielle
""

- St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador

Centre de recherche et programme : Génie océanique, côtier et fluvial
Industrie : Marin
Après avoir franchi l'Atlantique afin de rejoindre la flotte de la Marine royale canadienne, quatre sous-marins de patrouille à long rayon d'action de la Royal Navy britannique ont été rebaptisés NCSM Victoria, Windsor, Chicoutimi et Corner Brook. Depuis, ces bâtiments de classe Victoria ont été dotés de nouveaux systèmes, indispensables à leur navigation. De plus, ils seront munis d'un système de commande à pilotage automatique à la fine pointe de la technologie, conçu et développé au Canada.
""

- Ottawa, Ontario

Centre de recherche et programme : Thérapeutique en santé humaine
The inner workings of the human brain hold mysteries that continue to challenge medical researchers and scientists around the world. One such mystery is determining how to delay the progression of brain diseases such as Alzheimer’s, Multiple Sclerosis (MS) and Parkinson’s. Now an important Canadian research breakthrough may have found the key to slowing their spread.
""

- Shippagan Gully, Nouveau-Brunswick

Centre de recherche et programme : Génie océanique, côtier et fluvial
Sachant l'importance du goulet de Shippagan pour l'économie, le ministère des Pêches et des Océans (MPO) a lancé un projet visant à établir la meilleure façon d'améliorer les conditions de navigation dans le chenal. Avant d'entamer la construction de la moindre infrastructure cependant, il tenait à évaluer les répercussions des nouveaux ouvrages sur la houle et les courants. Cherchant de l'aide, le ministère s'est tourné vers les ingénieurs de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), les chercheurs de l'Université d'Ottawa et les spécialistes du Conseil national de recherches du Canada (CNRC).