Derrière le banc d'essai : nos chercheurs et la COVID-19

 

- Ottawa, Ontario

Nos chercheurs, parmi les meilleurs au monde, travaillent sans relâche à aider le Canada à répondre à la pandémie de la COVID-19. Autant par leurs recherches que par les outils qu'ils développent, ils sont fiers de contribuer à cette lutte.

Menant la charge : Lakshmi Krishnan

Lakshmi Krishnan

« Le Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine travaille sur plusieurs fronts pour protéger la santé des Canadiens, en contribuant aux initiatives prioritaires menées par le CNRC dans sa lutte à la COVID-19.

Nous travaillons au développement accéléré de candidats vaccins et participons à l'effort collectif en vue de fournir des isolats de virus, des protéines à spicule, des agents réactifs ainsi que des outils de diagnostic et d'essai. Nos travaux ont un réel impact, et j'ai la certitude qu'ils contribueront à trouver des solutions concrètes à court terme pour freiner la pandémie. »

Lakshmi Krishnan, directrice générale, Centre de recherche en thérapeutique en santé humaine

Répondre aux besoins urgents des travailleurs de la santé : Joel C. Corbin

Joel C. Corbin

 « Afin de répondre aux besoins urgents des travailleurs de la santé durant la pandémie, le Canada s'est procuré des respirateurs N95 auprès de fournisseurs nouveaux et inconnus. Notre équipe du Centre de recherche en métrologie a rapidement créé une procédure pour tester ces masques, en faisant appel à des techniques que nous avons appris à maîtriser dans le cadre de notre expérience en métrologie des nanoparticules en suspension dans l'air (aérosols). Ce sont nos études sur le rôle des aérosols dans le forçage climatique, la pollution atmosphérique et la synthèse des matériaux qui nous ont amenées à acquérir ce type de savoir-faire. Cette expertise exige une connaissance approfondie du transport et de la filtration des aérosols, sujets d'étude dont les conclusions sont immédiatement transférables à la filtration de virus au moyen de masques respiratoires comme le N95. Malgré ce fait, je n'aurais jamais cru, il y a six mois, que je me retrouverais dans une situation où je serais en mesure de participer à l'effort de lutte contre la pandémie au Canada! C'est un honneur d'être membre de l'équipe qui effectue des tests sur les masques respiratoires et de pouvoir contribuer à l'effort global. La rapidité avec laquelle ce projet de tests de masques respiratoires a été mis sur pied est remarquable. En effet, la préparation du projet a pris quelques jours seulement, plutôt que quelques mois, grâce à une planification et à une exécution minutieuses, à l'appui de nombreux collègues qui ont aidé de tant de différentes façons, et au fait que tous les membres de l'équipe ont immédiatement mis de côté leurs activités en cours pour accorder une priorité absolue à ce projet. »

Joel C. Corbin, agent de recherches, Centre de recherche en métrologie

Fédérer les chercheurs et cliniciens dans la lutte à la COVID-19 : Simon Foote

Simon Foote

« J'ai participé au développement du portail des ressources canadiennes de lutte à la COVID-19 et au lancement de la base de données des réactifs (en anglais seulement). Ce portail est un outil indispensable pour aider les chercheurs et les cliniciens dans la lutte contre la COVID-19 au Canada puisqu'il leur permet de tisser des liens et de trouver les ressources, les compétences et les réactifs dont ils ont besoin pour leurs travaux. La collaboration est essentielle dans la lutte à la pandémie — nous devons travailler ensemble. »

Simon Foote, bio-informaticien, Thérapeutique en santé humaine

Chaine d'approvisionnement des N95 - trouver des solutions : Richard Green

Richard Green

« L'équipement de protection individuelle (EPI) doit être testé pour en garantir l'efficacité et la sécurité. Certes, l'approvisionnement canadien se fait auprès de fournisseurs d'EPI approuvés et dignes de confiance, mais la pandémie de COVID-19 a mis en évidence une faille importante dans la capacité nationale d'exécution des essais nécessaires pendant que nous tentions de trouver une source d'approvisionnement extérieure à la chaîne habituelle. Cette situation s'est avérée une évidence dans le cas des respirateurs N95 et, très rapidement, le CNRC est intervenu pour travailler en collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada afin de développer les capacités pour tester ces masques et confirmer le respect des normes des lots importés. Pour l'avenir, le rôle du CNRC sera important dans la répartition de ces capacités de tests dans l'ensemble du pays et la mise sur pied d'une infrastructure de qualité pour favoriser sa viabilité à long terme. »

Richard Green, chef d’équipe, test des masques N95, Centre de recherche en métrologie

Décontamination d'équipement médical de protection individuelle : John Martinovic

John Martinovic

« Le dispositif Clēan Flow Healthcare Mini, qui permet de décontaminer l'équipement médical de protection individuelle, s'est avéré efficace à tuer 99,99 % des virus d'une souche apparentée à la COVID-19. Notre équipe interfonctionnelle chargée de faire avancer le projet Clēan Flow Healthcare Mini a travaillé sans relâche au cours des dernières semaines pour accélérer le processus réglementaire et passer à la production. Dans l'espace de quelques jours, notre équipe a aidé l'entreprise à obtenir la certification de classe 2 pour son dispositif médical, puis s'est concentrée sur une stratégie pour augmenter la capacité de fabrication de l'entreprise de 3 à 4 unités à environ 25 unités par semaine.

Notre travail est loin d'être terminé alors que nous cherchons à faire évoluer l'utilisation du dispositif dans le but de mieux soutenir les hôpitaux et les établissements de santé pendant cette pandémie. »

John Martinovic, conseiller en technologie industrielle et chef de l'équipe experte en la matière de l'équipement de protection individuelle et du nettoyage antiseptique des surfaces dures.

Réactifs pour les essais de dépistage du coronavirus : Luke Masson

Luke Masson

« Les tests de dépistage du virus nécessitent des réactifs enzymatiques et chimiques afin d'extraire le coronavirus des échantillons et de l'identifier avec certitude. Nous connaissons une pénurie mondiale de matériaux nécessaires à l'extraction et à l'amplification de l'ARN (acide ribonucléique) du génome du coronavirus pour les diagnostics.

Nous travaillons actuellement à la fabrication des réactifs et des enzymes qui entrent dans la composition des trousses de dépistage du coronavirus ainsi qu'à la distribution de ces trousses aux organismes publics provinciaux et aux universités. Cela contribuera à atténuer la pénurie actuelle et à prévenir de telles pénuries à l'avenir ».

Luke Masson, agent de recherches principal, chef de l'équipe de Fermentation microbienne

Collaboration à la mise à l'essai des masques respiratoires N95 : Greg Nilsson

Greg Nilsson

« Le Centre de recherche en construction s'est allié au Centre de recherche en métrologie pour procéder à la mise à l'essai des masques respiratoires N95, en appui aux efforts déployés par le gouvernement fédéral pour l'examen initial de l'équipement de protection individuelle. Nous avons conçu et fabriqué un dispositif pour tester les masques en utilisant des instruments que nous utilisons normalement pour mesurer la concentration de particules dans les tests de purification de l'air. Nous avons également adapté une chambre d'essai pour conditionner les échantillons avant les tests. Nous avons ainsi mis au point un procédé de haute production qui permet de monter et de conditionner les échantillons pour les tests des masques N95 effectués dans les laboratoires du Centre de recherche en métrologie. Ce fut une expérience tout à fait unique de voir un groupe de scientifiques et d'ingénieurs travaillant dans divers domaines se réunir pour relever ce défi. Ce que notre équipe a accompli en si peu de temps est vraiment quelque chose de remarquable. Je suis très heureux d'avoir pu en faire partie. »

Greg Nilsson, responsable de la préparation d'échantillons au Centre de recherche en construction

Fournir des mesures fiables sur l'efficacité des masques : Isabelle Rajotte

Isabelle Rajotte

« J'ai été affectée à l'équipe de métrologie du carbone noir qui est chargée des essais qui sont réalisés sur les respirateur N95 dans le cadre d'un projet exécuté en collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Nous fournissons à l'ASPC des mesures fiables sur l'efficacité des masques afin que les décisions de l'Agence soient fondées sur des données scientifiques probantes lui permettant d'approuver seulement des masques satisfaisant aux normes, destinés aux travailleurs essentiels du Canada. Étant donné que mon travail de recherche habituel au CNRC ne se concentre pas sur la lutte contre la COVID-19, je suis ravie de pouvoir participer à cet effort durant la pandémie. Je suis vraiment impressionnée de l'efficacité de mes collègues dans l'élaboration et la validation rapide d'une méthode pour la réalisation des essais sur les masques. La participation à ce projet m'a remis à l'esprit que mon travail a une réelle incidence sur la société, et je suis fière de faire partie de cet effort de collaboration. »

Isabelle Rajotte, agente technique, Centre de recherche en métrologie

Mise à niveau de l'installation de biofabrication du CNRC : Frank van Lier

Frank van Lier

« Les travaux de mise à niveau de l'installation Royalmount du CNRC à Montréal avancent à grands pas. Le gouvernement du Canada a débloqué 44 millions de dollars qui serviront à préparer l'installation pour produire des vaccins destinés aux essais cliniques ainsi qu'à poursuivre les opérations et à livrer une nouvelle infrastructure qui permettront le remplissage et l'emballage des doses individuelles dès qu'un vaccin sera disponible.

Les circonstances exceptionnelles que nous vivons ont été propices à une collaboration plus étroite avec d'autres organismes gouvernementaux et ministères, comme Santé Canada. Grâce à la consolidation des liens, nous pouvons avancer beaucoup plus rapidement et mener à terme le projet de mise à niveau en un temps record. Nous sommes très fiers de voir que le CNRC peut participer à l'effort collectif exigé en ces temps difficiles. »

Frank van Lier, directeur, Recherche-développement, Génie des bioprocédés

Préparation des échantillons pour la mise à l'essai des masques respiratoires : Vicky Wang

Vicky Wang

« Je me suis portée volontaire pour préparer des échantillons pour le conditionnement et les tests des masques respiratoires N95. Pour ce faire, j'ai mis à profit des connaissances que j'exploite normalement dans mon travail de spécialiste en instrumentation et en acquisition de données au Centre de recherche en construction. La tâche, bien qu'exigeante, s'est avérée aussi très gratifiante, car le travail que nous faisons contribue à protéger la vie des Canadiennes et Canadiens. Il est essentiel de s'assurer que les masques sont conformes aux exigences canadiennes en matière de santé et de sécurité afin de protéger ceux et celles qui les portent dans leur lutte contre le coronavirus de la COVID-19. »

Vicky Wang, agente technique au Centre de recherche en construction

Contactez-nous

Relations avec les médias, Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (sans frais, au Canada seulement)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (à l'étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC